Le stylo et le briquet

Le stylo est au commercial ce que le briquet est au fumeur : ce n’est pas cher, mais on est toujours en train d’en chercher un qui fonctionne bien, on se le fait toujours piquer par la personne à qui on l’a prêté, et au finish, on est toujours en train d’en racheter un ou d’essayer de piquer celui qu’on nous a prêté 😉

Sur ces paroles hautement philosophiques… bonne après-midi à toutes et à tous.

3 réflexions sur “Le stylo et le briquet

  1. le briquet je pense que ne pas fumer serait mieux lool . . . . mais les stylos en avoir plusieur sur soi n’est pas aussi mal que d’en piquer :p

Répondre à thomas marie Annuler la réponse.