Noguera Expression 4

corps tête

Rapidement :

Un vrai coup de foudre lors de l’essai. J’ai économisé un bon moment, et je l’ai acheté avec mes premiers salaires de jeune travailleur. C’est mon instrument préféré, dans ceux que j’ai…

Noguera : luthier français, il a travaillé entre autre pour Warwick et Ibanez (la série des basses Soundgear – regardez bien la tête, c’est la même mais à l’envers) puis comme indépendant pour faire des séries semi-industrielles, comme c’est le cas de cette Noguera Expression 4 cordes.

Ce que j’aime dans cette basse :

C’est d’abord sa jouabilité fantastique. Le manche est fin, le faible arrondi bien dessiné, l’accès aux 24 cases est aisé, même avec des petites mains (c’est mon cas). On peut régler les cordes très prêt de la touche pour un jeu rapide, sans pour autant que ça frise. Et jouer des heures sans se fatiguer est possible.

Les bois exotiques, bubengué, wengué, et le manche en érable font un corps magnifique, surtout fini sans verni, à l’huile de lin. Ces bois denses ammènent un sustain long, parfois d’ailleurs un peu trop long, demandant un peu d’efforts aux débutants. Pour quelqu’un sachant stopper ses cordes, c’est fantastique.

Elle est équipée de deux micros Bartolini et une électronique Noguera, active / passive ; on peut régler le niveau de sortie du pré-amp. La dynamique est percutante, deux notes de slap suffiront à vous convaincre. Le son parait plutôt medium aigu si on branche cette basse directement sur une console. Mais avec un ampli genre Trace Elliott ou Ampeg, ajoutez un brun de basse sur l’équalizer, et vous aurez une couleur et une présence digne des meilleures « Jazz Bass ».

Montée avec des cordes Ernie Ball Extra Slinky 40-95 (mes préférées), la polivalence est grande, entre le pré-amp et la jouabilité. Doigts, médiator, slap, tout passe, tout sort, et la qualité et la précision du son sont telles qu’avec une distorsion pour guitare, vous sortirez des harmoniques superbes.

Conclusion :

Vous l’aurez compris, j’en suis baba. Je l’utilise pour jouer du blues, du rock, du funk, un peu de punk (médiator, micro aigu, réglage en conséquence de l’ampli, et exit le « guitar hero »), et quand je n’ai pas ma basse Takamine fretless, je joue aussi un peu de jazz…

5 réflexions sur “Noguera Expression 4

  1. espece d’enfoiré, et la basse accoustique que je t’ai offerte, t’en joue pas peut-être? Elle est même pas sur ton blog alors que c’est la seule basse qui peut te servir partout en toute occasion et que t’enmène en voyage.

  2. Une chose à la fois, bordel. D’abord, si t’as bien lu, elle est citée dans le post, la Takamine. Et ensuite, je peux pas tout faire en un seul jour. J’avais prévu de la mettre ce week-end. J’ai déjà les photos. Enfoiré toi même, d’abord, frangin.

  3. help
    j’ai depuis 2 ans une basse fretless noguera et je me régale. j’ai changé les cordes et mis des cordes en nylon et je ne suis pas contente, je n’arrive plus à trouver un bon son de jazz. J’ai un ampli behrenger ultra bass1200. On m’ a parlé des cordes half around pour jouer le jazz. qu’en pensez vous?

Répondre à ttoine Annuler la réponse.